LE RENDEZ VOUS SEXY 1ÈRE ÉDITION - je répond à vos questions!


Coucou les filles! Et voilà le premier article de la toute nouvelle catégorie du Blog: #HAPPYWITHCURVES je vais vous proposer des articles beaucoup plus axés CONSEIL et COACH pour pouvoir vous aider, NOUS aider à nous sentir mieux dans notre peau, mais pas qu'avec des mots! Les actions commencent BIENTÔT! Vous êtes nombreuses à me raconter vos petites histoires personnelles sur les réseaux alors aujourd'hui on va reprendre les choses en mains ENSEMBLE! Et on commencera prochainement! On parlera de SEXE pour un premier article! Et oui on commence sévère haha!


Ou plutôt de comment se sentir SEXY même en étant RONDE... Oui, c'est tout à fait possible! Et j'oubliais de mentionner que vous aurez à chaque nouvel article UN GOODIE à télécharger gratuitement afin de l'imprimer et se motiver ensemble au quotidien...

REÇOIS LE PROCHAIN ARTICLE et goodieS:

"Se sentir SEXY même en étant RONDE!"


LES QUESTIONS / RÉPONSES DE LA VIDÉO EN DÉTAILS...

AVANT DE COMMENCER! Si vous souhaitez participer à la prochaine édition,

ENVOYEZ UN MAIL avec en sujet "LE RENDEZ VOUS SEXY" et ta ou tes questions!


Est-ce le sexe d’un homme peut se briser pendant l’acte à cause de poids de sa compagne ?

Le sexe de l’homme peut en effet se fracturer, c’est très rare, mais c’est possible ! La raison principale de cette fracture n’est pas le poids mais un faux mouvement. C’est pour cela que la plupart de ces accidents arrivent lorsque la femme est au dessus de l’homme. C’est donc le rôle de toutes les femmes, quelle que soit leur corpulence, de faire attention au pénis de leur partenaire : mouvements doux et faire attention à ne pas incliner le pénis dans une inclinaison qui ne soit pas naturelle pour lui.

 

Est-ce que la taille du sexe du vagin dépend de notre corpulence ?

En termes de taille de vagin, la seule règle est qu’il n’y a pas de règle ! Chaque femme a un sexe différent de l’autre, et il ne semble pas y avoir de relation entre la corpulence et la taille du vagin (certaines personnes sont proportionnées, d’autres non). 

Puis-je avoir du plaisir si je suis ronde et que mon compagnon à un sexe plus petit que mon vagin ? 

En matière de sexualité, tout est possible ! Et pour savoir, il faut essayer. Et parfois, quand on essaie une fois, ça ne marche, et en essayant encore ou d’une manière différente, c’est superbe. Allongez les préliminaires, essayez de nouvelles choses, utiliser un lubrifiant intime, ou un sex toy, et puis surtout, variez les positions, afin de trouver celle qui vous sied le mieux à tous les deux ! 

 

Comment stimuler cette absence de libido ?

La libido se stimule de différentes manières. Voici quelques petites idées : 

Mettez-vous au Maca. Cette épice originaire du peuple Maya est reconnue pour être un aphrodisiaque efficace. A prendre sous forme de thé ou en gélules, au bout de quelques jours, votre libido vous remerciera. 

Encouragez votre sensualité à sortir du placard : prenez un bain chaud avec bougies et reprenez contact avec votre corps sous l’eau. Les vibromasseurs waterproof sont un excellent accessoire pour ces moments de plaisir solo. En couple, ressortez donc cette jolie lingerie, et prenez du temps avec votre chéri(e) pour vous re connecter. 

Faites du sport. Le sport est le meilleur moyen de rééquilibrer votre corps. En plus, ça propage de l’endorphine dans tout le corps, l’hormone du bien-être. Enfin, c’est le meilleur moyen de déstresser. Bref, tout ce qu’il faut pour se sentir d’humeur ;)

Si vous prenez la pilule, elle peut être la cause de votre baisse de libido.

Parlez-en à votre gynécologue/sexologue et essayez une autre pillule. 

 

Est-ce que les sextoys peuvent aider à retrouver une libido ?

Comme dit précédemment, la réponse est : OUI ! Utiliser un sex toy est un excellent moyen de se stimuler, se reconnecter avec son corps. Et, croyez-le ou pas, plus on prend du plaisir sexuel, plus on en a ! 

 

Pourquoi utiliser un ou des sextoys lorsqu’on est en couple ?

Pour s’amuser, pour pimenter les choses au lit, pour découvrir ensemble une nouvelle façon de prendre du plaisir. Certains hommes aiment voir leur femmes se masturber avant de passer à l’acte. Certaines femmes aiment utiliser un sex toy clitoridien en même temps qu’elles sont pénétrées. Choisissez des sex toys fun et surtout variez pour expérimenter tous les plaisirs ! 

 

Est-ce mauvais signe si on est en couple et satisfaite sexuellement par son partenaire, mais qu’on utilise encore des sextoys lorsqu’on est seule ?

Varier les plaisirs n’a rien de mal. Au contraire, une femme épanouie dans sa sexualité , sera une excellente amante ;) C’est aussi un moment pour vous découvrir, vous faire plaisir en tête à tête avec vous ! 

 

Je suis célibataire depuis quelques mois et je suis active sexuellement avec quelques partenaires mais rien de sérieux, seulement parfois je ressens du désir mais je n’ose pas sauter le pas et acheter un sextoy pour me faire plaisir toute seule.

Comment sauter le pas et commencer à en utiliser ? Lequel acheter pour un premier ?

Acheter un sex toy, c’est vrai, c’est pas facile comme acheter sa crème de jour Nuxe. Surtout si cela veut dire qu’il faut aller dans le sex shop du quartier de la gare où on a peur de se faire agresser à tous les coins de rue ! 

Ne désespérez pas ! Smile Makers a bien compris qu’une femme n’a pas envie d’avoir une expérience désagréable quand elle a envie de s’acheter un sex toy, et c’est pour cela qu’ils ont créé 1. Des sex toys hyper mignons et innofensifs, et 2. Vendus chez Monoprix/Parashop ou leur site web, bref tout sauf dans les sex shops ! En plus, ils en ont créé 4 différents car ils ont bien compris que chaque femme à des envies différentes ! Le Millionnaire et le Tennis Coach sont pour un usage interne alors que si vous préférez plutot stimuler votre clito, le Fireman et le Frenchman seront parfaits ! La règle en termes de sex toys ? Il faut essayer et jouer, sans se prendre la tête ! Et si vous avez du mal au début, utilisez un lubrifiant intime.  

 

Je suis en couple et j’utilise parfois des sextoys lorsque mon copain ne dort pas chez moi, seulement lorsque je les utilise j’ai un orgasme beaucoup plus rapidement qu’un rapport. 

Comment faire pour faire durer le plaisir plus longtemps, existe t’il un sextoy plus ou moins adapté ?

Les sex toys peuvent en effet donner un orgasme plus vite que lors d’un rapport sans sex toys. Et cela est en général dû au fait qu’ils vibrent ! (et c’est ce qu’on adore dans les vibros !!). Pour faire durer le plaisir plus longtemps, ca ne tient qu’à vous ! Jouez avec le vibro sur d’autres parties érogènes de votre corps avant de l’utiliser sur votre sexe : les seins, la bouche, … Vous pouvez également l’utiliser seulement à la vitesse la plus basse. Ou aussi, choisir de l’éloigner de votre sexe dès que vous sentez que vous approchez l’orgasme, respirer un bon coup, et le rapprocher pour un autre cycle ! Ce qui est super cool avec les vibros Smile Makers, c’est qu’ils ont plusieurs fonctions : par exemple, si vous voulez y aller molo, testez le Frenchman. Il est tellement doux et flexible que ça le rend parfait pour faire durer le plaisir !

 

La relation entre libido et sentiment amoureux: peut-on aimer quelqu'un mais ne pas avoir une libido élevée avec cette personne?

Y'a t'il une libido normale ?

Une libido normale, ça veut dire quoi ? C’est un peu comme l’appétit. Pourtant on ne s’interroge pas sur la normalité de la quantité de nourriture nécessaire pour être rassasié. Elle varie d’un individu à l’autre. Le plus drôle c’est qu’un fort appétit sexuel chez une femme fait aussi se poser des questions ! Il y aurait-il une juste quantité de libido, un désir qui fait appréhender le contact sexuel de manière positive ? Mais attention : je parle bien du désir sexuel, différent du sentiment amoureux qui est un élan affectif.

Les femmes confondent souvent : le désir sexuel c’est pour faire naître l’excitation.

Le sentiment amoureux c’est pour alimenter le lien amoureux. L’un peut exister sans l’autre.

 

Un homme peut-il éprouver du plaisir et être satisfait sexuellement sans pour autant éjaculer ?

Cette question concerne l’éjaculation, non pas dans la difficulté rencontrée fréquemment par un grand nombre d’hommes, l’éjaculation rapide, mais dans un trouble moins bien connu : celui de l’anéjaculation coïtale, autrement dit la difficulté d’éjaculer dans un rapport avec une partenaire et parfois même dans la masturbation. 

D’un autre point de vue, elle évoque aussi la confusion faite entre l’éjaculation et l’orgasme. Elle soulève aussi l’inquiétude de certaines femmes confrontées à la difficulté de leur partenaire à éjaculer qui assimilent l’éjaculation au niveau d’excitation que leur partenaire peut avoir vis à vis d’elle. 

Avant tout, un point sur la fonctionnalité sexuelle. Cette dernière implique chez l’homme le fait d’avoir une érection, de faire monter son excitation génitale puis d’éjaculer. La montée d’une excitation génitale se fait par une stimulation sur le pénis. On appelle cela le mode d’excitation sexuelle. Ce mode d’excitation sexuelle peut se vivre dans différents registres qui vont d’une excitation lente à rapide, continu à variable, d’un toucher allant d’une pression à un mouvement de va et vient… Cela influence directement le confort corporel par les rythmes utilisés, la tonicité musculaire impliquée, la respiration qui va en être directement impactée, et l’occupation de l’espace par des mouvements plus ou moins amples. Cela influence aussi le confort corporel ressenti durant la stimulation. Dans certains cas, le corps est si inconfortable et tendu que la monté de l’excitation ne peut être accompagnée des charges émotionnelles positives, autrement dit, du plaisir sexuel. La décharge génitale se vit comme un soulagement d’une tension corporelle intense. Dans d’autres cas, l’excitation portée par une tension musculaire trop faible pourra permettre le plaisir sexuel mais affectera la qualité et le maintien de l’érection. En bref l’éjaculation ne signe pas l’orgasme qui se définit par la montée de l’excitation sexuelle associée au plaisir sexuel. Dans la masturbation l’individu met en place un mode d’excitation qui devient souvent un automatisme qu’il reproduit dans une relation coïtale avec une partenaire. Dans certains cas, l’automatisme utilisé dans la masturbation est inadapté au coït et rend très difficile le déclenchement du réflexe de l’éjaculation coïtale. 

Vous comprendrez mieux avec cet exemple : celui de cet homme qui avait l’habitude de se masturber en se couchant sur le sol froid et sec de sa salle de bain en exerçant une pression très forte par son bassin sur son pénis jusqu’à l’éjaculation. Dans son cas, Il est facile de comprendre que lorsqu’il s’est agit de pénétrer un vagin par des mouvements de va et vient dans un vagin humide, la stimulation ne se faisant pas sur le même registre et l’environnement vaginal ainsi que la pression plus faible du vagin sur son pénis ne lui permettait pas de conserver son érection dans la situation du rapport avec sa partenaire ! 

Ainsi, si certains modes d’excitation sont compatibles avec une relation coïtale, d’autres peuvent contribuer à installer certains troubles. L’anéjaculation coïtale en fait partie.

Autre hypothèse : l’accès facilité à la pornographie et l’utilisation excessive de cette dernière entraîne une autre difficulté qui peut expliquer cette difficulté à éjaculer. Par exemple, que se passerait-il si pendant un mois, vous rajoutez une pincée de sel imperceptible à celle de la veille dans le plat d’une personne. Sans s'en rendre compte, la quantité de sel nécessaire à apprécier le goût de son alimentation s’en trouverait augmentée au point que ce qui lui semblait auparavant appétissant serait devenu fade. Il en est de même pour la sexualité. La perception sensorielle nécessaire au niveau de l’excitation sexuelle et à l’imaginaire sexuel peut être altérée au point que ce qui apparaissait avant comme excitant et propice à mener l’excitation sexuelle jusqu’à l’éjaculation ne l’est plus ! Pour autant, une absence d’éjaculation peut ne être synonyme de trouble sexuel.

Pour certains hommes, ne pas éjaculer est un choix défendu par certaines philosophies, comme la pensée taoïste qui considère l’éjaculation comme une perte d’énergie vitale à partir d’un certain âge. En effet, si l’éjaculation est un réflexe, comme l’érection, la montée de l’excitation peut être modulée. L’orgasme qui n’est pas l’éjaculation mais le point culminant de l’excitation sexuelle avant le point de non retour, peut être atteint sans déclencher le réflexe de l’éjaculation

 

Comment utiliser un sextoys sans se sentir « sale » d’avoir fait ça vite fait sans compagnon ?

Les vieilles idées ont la peau dure et certaines femmes ont encore le sentiment de faire quelque chose de mal  ou de sale lorsqu’elles se donnent seule du plaisir. 

Notre corps nous appartient et on peut aussi bien vivre du plaisir seul ou avec un partenaire. Se masturber n’est pas mal voire sale lorsqu’elle a pour but de décharger et non de rechercher du plaisir ou renforcer le sentiment amoureux.  Pourtant, se masturber permet de mieux connaître ses sensations sexuelles et maintenir le désir sexuel. C’est vraiment dommage de se sentir encore coupable pour cela. Pour répondre simplement, on peut dire que la sexualité est une fonctionnalité tout comme se nourrir, dormir, ou mettre son corps en mouvement. On peut rajouter que l’excitation sexuelle peut se vivre dans la lenteur ou la vitesse sans que ce soit bien ou mal sur le plan moral.

Par contre, c’est intéressant de comprendre les conséquences d’une masturbation lente, rapide ou utilisant des vibromasseurs. En se masturbant lentement, le corps reste confortable et on peut respirer profondément. Ca permet de mieux ressentir les sensations sexuelles et de les apprécier, surtout si on bouge.  C’est comme ça qu’on peut vivre du plaisir sexuel. Pour faire monter son excitation sexuelle et accéder éventuellement à l’orgasme, il faut augmenter progressivement le rythme et la tonicité musculaire nécessaire à la montée de l’excitation. C’est là que les choses se compliquent. Dans une stimulation très rapide le tonus musculaire augmente considérablement au point de bloquer les perceptions génitales et de diminuer considérablement la possibilité de bouger. L’excitation sexuelle augmente rapidement et le corps décharge. On pense souvent qu’il s’agit d’un orgasme mais ce n’est pas le cas. C’est une réaction réflexe de décharge consécutive à l’excitation génitale vécue dans un corps trop contracté qui respire de manière saccadée voire en apnée. L’orgasme est la montée de l’excitation génitale dans un corps confortable dont le  juste tonus musculaire permet cette montée associée au plaisir sexuel. En utilisant un vibromasseur, lorsque l’intensité de la stimulation est très importante, le corps se tend très rapidement et de manière excessive en réaction à cette stimulation. Il n’est plus possible de vivre du plaisir et la décharge réflexe intervient très rapidement. Les  femmes qui utilisent fréquemment cette manière de vivre l’excitation sexuelle, avouent souvent s’ennuyer lorsqu’elles ont une relation sexuelle avec leur partenaire. Il devra aller très vite et très fort pour essayer de stimuler le vagin pour qu’il retrouve les mêmes sensations données par le vibromasseur, ce qui relève de l’impossible !

Au contraire, si vous-vous masturbez dans le but d’apprendre à repérer vos sensations génitales, et augmenter la conscience des mouvements volontaires des contractions et des relâchements du vagin, cela favorisera la possibilité de partager de bons moments dans les jeux sexuels avec votre partenaire.

 

Mon copain a un pénis assez petit et je m’ennuie au lit comment faire ?

Je vais répondre aujourd’hui à une question fréquemment posée par certaines d’entre vous. C’est une question intéressante, et pour celles qui me suivent déjà depuis un moment  vous allez vite comprendre qu’elle me tient beaucoup à cœur puisqu’elle concerne notre épanouissement sexuel de femmes. Plus particulièrement le plaisir sexuel et l’orgasme.

Si je résume la question, comment faire pour ressentir des sensations avec un partenaire  qui a un petit pénis. 

Ma réponse va un peu bousculer les idées reçues. On entend souvent dire que c’est la taille du pénis et le savoir faire de l’homme qui sont responsables des sensations sexuelles des femmes pour qu’elles aient du plaisir et parviennent  à l’orgasme.

Mais on se trompe.  Dans l’anatomie féminine, le clitoris est le principal organe du plaisir.

Actuellement, on pense même que les orgasmes vaginaux impliquent une stimulation indirecte du clitoris. Pour celles qui ne le savent pas le clitoris n’est pas que ce qu’on voit à l’extérieur Regardez les filles à quoi ça ressemble dans sa totalité  https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Schéma_strucurel_légendé_du_clitoris.svg En plus lorsqu’on sait que le premier tiers du vagin est le plus sensible, forcément penser qu’il faut avoir un gros pénis pour nous donner du plaisir s’effondre ne tient plus vraiment !

Et si on osait enfin prendre nos responsabilités ? On modifie son idée sur la taille du pénis et on comprend que ce n’est pas le plus important. On apprend à repérer ses sensations génitales dans une masturbation qui utilise des stimulations d’intensité et de mouvements proches de celles vécues dans la pénétration. On explore l’excitation en étant active. On s’autorise à aller chercher son plaisir et on arrête de jouer les étoiles de mer ! Comment on fait ? C’est simple : on bouge sensuellement notre bassin, nos épaules notre tête. On respire profondément pour mieux ressentir nos sensations sexuelles. On joue avec notre vagin en le contractant et en le relâchant pour recevoir activement son pénis. On va dans notre tête pour démarrer et alimenter notre excitation par nos fantasmes. On arrête de se juger et on assume notre plaisir. On propose des scénarii imaginés ou dénichés dans des livres érotiques. 

Bref, on créé un vrai espace de jeux avec notre chéri qui est aussi notre meilleur ami et qui ne demande que ça.

Et puis surtout, on cesse de penser l’orgasme comme une dictature et la durée du rapport comme un record à battre.

On profite simplement de ce qu’on joue à deux  sinon, le sexe risque très vite de devenir une corvée ! 

ARTICLES BODY ACCEPTANCE

EPISODE 1

EPISODE 2

EPISODE 3

EPISODE 4


Écrire commentaire

Commentaires : 0